• Poussiére D'étoile

     

    Poussière des étoiles,
    Qui, mes yeux, voilent,
    Emplis-moi de beauté,
    Que je puisse t'admirer...

    Fraîcheur nocturne,
    Dissipe au plus vite,
    Cet état taciturne,
    Qui m'habite...

    Légère brise,
    Caressant ma peau,
    Offre à cette promise,
    Tes plus jolis mots.

    Tendre tapis de mousse,
    Sur sa peau si douce,
    Couvre-la amoureusement,
    Deviens donc un peu son amant.

    Car moi je ne le peux,
    J'ignore tout d'elle,
    Ce que je vois par mes yeux,
    C'est qu'elle est plus que belle !

    Lorsque je fixe son regard,
    J'en deviens hagard,
    D'un coup d'œil je l'admire,
    Et ma journée vient de s'embellir.

    Et quel est donc ce parfum,
    Qui enivre tous mes sens,
    Dis-moi le nom de cette essence,
    Qui me fait planer jusqu'au lendemain.

    Tu sais, parfois je m'avance,
    En me disant, tente ta chance,
    Prends donc sa main dans la tienne,